Blaise Tchikaya

Tchikaya Blaise

Maître de conférences en droit public, membre de la Commission africaine pour le droit international

Biographie de Tchikaya Blaise

Maître de conférences en droit public, membre de la Commission africaine pour le droit international

Ses articles

L’ARCHITECTURE AFRICAINE DE PAIX ET DE SÉCURITÉ

n°49 Quatrième trimestre 2013

Avec l’Architecture africaine de paix et de sécurité (ou APSA, de African Peace and Security Architecture), l’Afrique dispose actuellement  d’un  cadre  d’action  pour  la  paix  et  la  sécurité internationales. La politique africaine de la France a d’ores et déjà connu une évolution sur la question. Le Livre blanc de la défense et de la sécurité...

Le Conseil de paix et de sécurité: La première décennie

n°46 Premier trimestre 2013

Alors que le continent africain est traversé depuis l’indépendance par de nombreux crises et conflits, les États africains donnaient naissance, le 26 décembre 2003, par voie de ratification conventionnelle, au Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine. Sans doute ne sont-ils pas étrangers eux-mêmes à l’origine des crises, mais cet élan unique et original dans le maillage institutionnel du...

L'Union Africaine et l'émergence d'un nouveau droit international

n°44 Troisième trimestre 2012

La  mise  en  fonctionnement  au  mois  de  mai  2010  de  la Commission de l’Union africaine pour le droit international (CUADI) a été une contribution remarquée au cinquantenaire des indépendances  africaines  des  années  1960.

La Charte de l'Union Africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance

n°36 Janvier-Février 2010

Donnée de droit interne, l’État de droit a été longtemps perçu à la marge des logiques du droit international. Les questions sur les dispositions démocratiques, l’organisation des élections, ainsi que la gouvernance étaient abandonnées aux débats politiques nationaux. L’Afrique est le premier espace politique connu qui a dépassé, en droit au moins, le cadre des nations, pour en disposer au moyen d’une convention internationale.

Etat de droit et ordre international : la Constitution de la République du Congo

n°33 Janvier-Mars 2009

La Constitution que la République du Congo a adoptée le 20 janvier 2002 comporte des données inédites, sous l’angle du droit international. L’adoption de cette nouvelle Constitution succède à une période de profondes crises politiques et institutionnelles. Période suivie d’une transition démocratique1.