Catherine Coquery-Vidrovitch

Coquery-Vidrovitch Catherine

Historienne française spécialiste de l’Afrique

Biographie de Coquery-Vidrovitch Catherine

Historienne spécialiste de l’Afrique, professeur d’histoire à l’université Paris Diderot, elle a fondé et dirige le laboratoire « Connaissance du Tiers-Monde/ Afrique », avec le géographe Jean Dresch. Elle a occupé différents postes au Woodrow Wilson International Center for Scholars (1987), à l’université de Princeton (1992) et à l’université de Canberra (1995). Lauréate en 1999 de l’African Studies Association Distinguished Africanist Award, elle a notamment publié L’Afrique et les Africains au XIXe siècle (Colin, 1999).

Ses articles

« L'informel et les femmes, avenir du continent »

n°58 / 59 Deuxième semestre 2016 (N° double)

Entretien. L’informel est né avec l’essor des colonies, à partir du XIXe siècle, rappelle Catherine Coquery-Vidrovitch. Histoire des femmes d’Afrique subsaharienne du XIXe au XXe siècle (La Découverte, 2013). Avec l’exode rural et l’essor de l’urbanisation, l’informel ne cesse de se développer. Il atteint désormais entre 70 et 80 % des activités en  ville.