Dominique Bangoura

Bangoura Dominique

Professeur de géopolitique africaine

Biographie de Bangoura Dominique

Professeur de géopolitique africaine au Centre d’études diplomatiques et stratégiques (CEDS), à l’École des hautes études internationales-École des hautes études politiques (HEI-HEP), et au CERAP-Université d’Abidjan. Présidente de l’Observatoire politique et stratégique de l’Afrique (OPSA) à l’Université Paris I- Panthéon-Sorbonne.

Ses articles

RÉFORME DU SECTEUR DE LA SÉCURITÉ ET GESTION DES CRISES EN AFRIQUE

n°49 Quatrième trimestre 2013

L’idée de « réforme du secteur de la sécurité » (RSS) succède au concept de « réforme des systèmes de sécurité » élaboré par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à travers les Lignes directrices de son Comité d’aide au développement  (CAD)  en  1997,  2001,  2004  et  ...

Les mécanismes des transitions politiques en Afrique

n°36 Janvier-Février 2010

Les transitions extra-constitutionnelles qui surviennent ces derniers mois, voire ces dernières années, sur le continent africain (Mauritanie, Guinée, Niger) posent un certain nombre de questions : pourquoi ces transitions, comment et selon quels schémas se déroulent-elles ? Quels sont les objectifs visés, les résultats obtenus et les perspectives politiques ?

La crise en Guinée

n°35 Juillet-September 2009

Quelques mois après sa prise du pouvoir par la force, le 23 décembre 2008, le capitaine Moussa Dadis Camara, Président du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD) donne de plus en plus de signes montrant qu’il veut être candidat à la prochaine élection présidentielle prévue pour les 31 janvier et 14 février 2010.

La Mauritanie face aux "changements anticonstitutionnels de gouvernement"

n°33 Janvier-Mars 2009

La Mauritanie vient de renouer avec la violence politique et la rupture de l’ordre constitutionnel avec le coup d’État du 6 août 2008 perpétré par le général Ould Abdel Aziz, qui a destitué le Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi.

Le coup d'Etat du 23 décembre 2008 en Guinée

n°32 Octobre-Décembre 2008

Le 22 décembre 2008, l’annonce du décès du Président Lansana Conté sonne le glas d’un régime autoritaire ayant perduré vingt-quatre ans. Depuis plusieurs années, le chef de l’État souffrait de maladies chroniques graves et s’était fait soigner à l’étranger à diverses reprises. Sa santé était cependant considérée