Guy Feuer

Professeur honoraire à l’Université Paris V

Biographie de Feuer Guy

Professeur honoraire à l’Université Paris V

Ses articles

COLONISATION, DÉCOLONISATION, RÉCONCILIATION

n°51 Deuxième trimestre 2014

Dans l’esprit des Français et dans celui des peuples jadis soumis à la domination de la France, colonisation et décolonisation sont généralement considérées comme des phénomènes appartenant au passé. Il n’en resterait — à première vue — que des souvenirs, nostalgiques chez certains, amers chez d’autres. Mais si l’on regarde la réalité plus en profondeur, les...

Cinquante ans de construction panafricaine: Victoires et difficultés

n°47 Deuxième trimestre 2013

Au  moment  où  l’Union  africaine  célèbre  le  cinquantième anniversaire de la création de l’OUA, et alors qu’elle semble elle-même chercher encore sa voie, on ne peut s’empêcher de relever qu’un mot revient souvent dans la bouche ou sous la plume de divers responsables politiques et commentateurs, en Afrique et hors d’Afrique :  c’est  celui  de  ...

Repenser les relations franco-africaines

n°45 Quatrième trimestre 2012

Sur  les  relations  entre  la  France  et  les  pays  d’Afrique subsaharienne, on n’a cessé de dire tout et son contraire, qu’il s’agisse de la colonisation, de la décolonisation, de la coopération, de la « Françafrique », de la « mission civilisatrice », du « pillage impérialiste », du « sanglot de l’homme blanc » (Pascal Bruckner) et du...

Le partenariat Europe-Afrique : un point de vue européen

n°41 Quatrième trimestre 2011

Au moment où s’écrit cet article, l’Union européenne, le monde méditerranéen et l’Afrique subsaharienne se trouvent secoués par des crises d’une telle intensité et d’une telle gravité que l’on peut se demander si pour le moment il est encore utile de parler des relations euro-africaines. Ces crises, en effet, mettent en question tous les équilibres existant jusqu’alors à l’...

L'Afrique, le G20 et la gouvernance mondiale

n°39 Janvier-mars 2011

En 2010, se sont tenues de nouvelles réunions du G20, que nous attendions tous avec un mélange d’espoir et de scepticisme•1. C’est pourquoi il est important de faire ressortir quelques instruments de réflexion pour mieux saisir l’utilité, les ambiguïtés et les insuffisances de ce mécanisme, notamment en ce qui concerne les intérêts du continent africain...

L’Asie en Afrique: Vers un nouvel afro-asiatisme ?

n°37 Juillet-Septembre 2010

Depuis le début du nouveau millénaire, l’Asie se fait de plus en plus présente sur le continent africain1. Du point de vue géopolitique, l’immense continent asiatique ne peut pas être considéré comme un ensemble plus ou moins organisé, à l’instar de l’Amérique, de l’Europe ou de l’Afrique.

La conférence de Copenhague, l'Afrique et le tiers-monde

n°36 Janvier-Février 2010

Considérée par beaucoup comme un échec regrettable, par certains au contraire comme un premier pas vers l’établissement d’une régulation écologique mondiale, la Conférence sur le climat qui s’est tenue à Copenhague du 7 au 18 décembre 2009 mérite toute l’attention des Africains

La nouvelle Encyclique pontificale : pour un développement intégral à l'heure de la mondialisation

n°35 Juillet-September 2009

Le 29 juin 2009, le pape Benoît XVI a signé l’Encyclique Caritas in veritate (CV, L’amour dans la vérité), la troisième de son pontificat1. Le document a été rendu public le 6 juillet suivant, lors d’une audience générale tenue au Vatican,

L'éthique, au coeur du développement

n°34 Printemps-Été 2009

Le titre de cet article peut faire sourire les bons esprits qui considèrent comme irréaliste, utopique ou bêlant, tout rappel des exigences éthiques qui devraient s’imposer dans l’action pour le développement des pays pauvres. Il est vrai que bien des erreurs de jugement ont été commises en ce domaine par l’effet soit d’un idéalisme naïf, soit d’une politisation excessive, soit d’une démagogie emphatique.

La crise : premiers enseignements

n°32 Octobre-Décembre 2008

La crise qui a éclaté aux États-Unis à l’automne 2007 s’est rapidement étendue, quoique sous des formes et avec une intensité différente, à l’ensemble du monde, ou presque.