Conférence de presse de la revue Géopolitique Africaine

16 Novembre, 2010
Henri Lopes et Henri Ossebi

Le comité de direction de Géopolitique Africaine s'est réuni le 16 novembre, à Paris, sous la présidence d'Henri Lopes. Il a pris acte des décisions prises concernant le développement de la revue et a longuement débattu des objectifs à atteindre afin qu'elle joue pleinement son rôle. Il a en outre décidé la création d'un Grand Prix qui sera décerné dans le courant de l'année 2011 à une ou plusieurs personnalités de premier plan œuvrant pour l'affirmation du continent sur la scène internationale.

À l'issue de cette réunion, le comité de direction a tenu une conférence de presse pour le lancement officiel du site Internet de la revue, en présence de la presse africaine, française et internationale. Des diplomates de haut rang, des représentants des institutions internationales, des entreprises et de la société civile étaient également présents.

C'est le ministre congolais de la Recherche scientifique, Henri Ossébi, qui a planté le décor, en soulignant la césure marquée par cette publication, « conçue pour être un appui important pour l'Afrique dans son rôle dans le processus de la mondialisation : espace de rencontre, d'échange de points de vue sur une thématique variée, avec l'ambition d'arrimer la revue à la modernité via Internet ».

Soucieuse de dynamiser sa stratégie commerciale, la direction de la revue a choisi une approche diversifiée et veut accroître sa visibilité grâce à Internet. La création et la gestion du site ont été confiées à Marc-Antoine Zang-Atangana, qui a opté pour « une infrastructure évolutive et facilement aménageable. La revue pourra proposer des informations provenant d'autres sources », a-t-il indiqué, soulignant la possibilité de « discussions interactives sur le site ».

Prenant la parole, le directeur général de la revue, Henri Lopes, a déclaré que Géopolitique africaine, qui aura bientôt dix ans d'existence, était en plein « renouveau ». Il a rappelé l'idée du président congolais Denis Sassou N'Guesso de « mettre à la disposition de l'Afrique un espace d'expression (...), notamment pour la promotion de l'intégration africaine », avec la volonté de « donner à la revue une visibilité qu'elle n'avait pas avant », en particulier grâce aux technologies de l'information et de la communication.

Henri Lopes a expliqué comment il concevait la revue : « des numéros avec quelques dominantes, et, dans certains cas, des numéros spéciaux » en fonction des circonstances, en priorité liés aux événements qui se déroulent en terre africaine.
Son souci, a-t-il ajouté, est d'y maintenir la pluridisciplinarité et l'originalité des idées en évitant « l'enfermement », que déclarait craindre l'ancien ministre français de la Coopération, Jacques Godfrain. Ce qui a conduit Spero Stanislas Adotevi à souligner « l'urgence de la question de la recherche dans le développement » en Afrique.

La revue Géopolitique africaine, éditée en versions française et anglaise, est diffusée à travers le monde. Au sommaire de chacun de ses numéros figurent des signatures mondialement connues.

Invités de  Géopolitique Africaine Jacques Godefrain et Patrick Wajmann Comité de direction Henri Lopes et Henri Ossebi Marc-Antoine Zang-Atangana

Réagissez

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h1> <h2> <h3> <sup> <p><br />
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Use to create page breaks.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Ces chiffres et lettres ci-dessous sont à saisir pour vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d’éviter les soumissions automatisées spam !
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Vos réactions