Réussir le réveil de l'Afrique

Array ( [1] => anonymous user )
Ping Jean

par Jean Ping

2010-07-21
 

Le passage, au début du XXIe siècle, de l’OUA à la nouvelle Union africaine annonçait « la réalisation totale de l’intégration politique et économique » du continent ainsi que la mise en place des « États-Unis d’Afrique » — avec un « gouvernement de l’Union » comprenant des ministres dotés de certaines compétences supranationales

Pour accéder à l’article, vous devez être abonné à nos formules papiers ou numériques avantageuses Je m’abonne ou l’acheter en ligne Je commande

Du même auteur

« On ne peut plus ignorer l'Afrique »

n°57 Premier semestre 2016

L’un des plus fins diplomates d’Afrique nous livre son regard sur le continent, ses atouts et ses faiblesses. Il évoque aussi la France et Obama, le rôle de l’Onu et la...

L'Union Africaine face au bouleversement du continent

n°41 Quatrième trimestre 2011

La question des conséquences en Afrique des révolutions arabes est très importante. Le « printemps arabe » a commencé en Tunisie et a fait tache d’huile...

L'Identité de l'Afrique dans les relations internationales

n°34 Printemps-Été 2009

Charles Zorgbibe — De vos débuts de jeune fonctionnaire international à l’Unesco jusqu’à la conduite des affaires étrangères du Gabon et à la présidence de ce « parlement mondial » qu’est l’...

Articles similaires

Réagissez

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h1> <h2> <h3> <sup> <p><br />
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Use to create page breaks.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Ces chiffres et lettres ci-dessous sont à saisir pour vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d’éviter les soumissions automatisées spam !
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Vos réactions