Interview de l'économiste Olivier Ray sur le thème "le rôle du citoyen au coeur du livre politique"

Interview de l'économiste Olivier Ray sur le thème "le rôle du citoyen au coeur du livre politique"

Olivier Ray, pense à ce sujet que la réalité, où qu’elle soit, bouge. C’est le cas du regard sur l’Afrique. À travers l’écrit s’installe un débat au sein de la cité. Ses œuvres, Le Temps de l’Afrique et Le Grand Basculement, co-écrit avec Jean-Michel Severino (Éditions Odile Jacob, 2011) ont permis un débat inattendu sur le devenir de l’Afrique.

Il salue l’arrivée d’internet qui a servi de révolution au débat public. Il reconnaît l’existence de la misère en Afrique, mais fait aussi remarquer une croissance économique aujourd’hui au centre des grands enjeux mondiaux.

Il regrette que l’Europe ait raté le virage du continent africain, qui ne l’attend plus. Écrire pour Olivier Ray, c’est réussir la réflexion, c’est inventer d’autres valeurs, une espèce de reconstruction de soi. « L’écrivain sort de son enterrement pour être mieux compris », a-t-il conclu.

Réagissez

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h1> <h2> <h3> <sup> <p><br />
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Use to create page breaks.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Ces chiffres et lettres ci-dessous sont à saisir pour vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d’éviter les soumissions automatisées spam !
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Vos réactions