Chronique n°57 Dynamiques africaines

Lopes Henri
42,00€
n°57 Premier trimestre 2016

Depuis quinze ans, notre Revue tente d’échapper au règne du spectaculaire et de l’éphémère. Elle s’efforce de décrypter sereinement les...

Géopolitique africaine

A la une

Article

Ferrier Jérôme

Le gaz, clé de développement

L’Afrique a de l’or sous ses pieds : ses immenses réserves potentielles de gaz. Le sait-elle vraiment ? Qu’en fait-elle réellement ? Elle doit maintenant travailler à mieux valoriser ce trésor, pour diversifier et sécuriser ses approvisionnements électriques, encore trop fragiles. Ces chantiers pourront aussi favoriser l’intégration régionale énergétique. Pour l’auteur, l’un des meilleurs spécialistes mondiaux du gaz, l’avenir du continent passe par le développement de ses richesses hydrauliques et  gazières.

Article

Laouan Gaya Mahaman

« Il faut réorganiser le marché de l'énergie »

Le baril de pétrole a perdu près de 60 % de sa valeur en moins de deux   ans. Les conséquences sont dramatiques pour les producteurs africains dont les recettes reposent surtout sur la manne pétrolière. Mahaman Laouan Gaya, l’un des meilleurs experts africains du sujet, décrypte les raisons de cette situation : la spéculation financière, la situation en Irak et Syrie, l’attitude de l’Arabie saoudite. Il met en cause le comportement des Africains eux-mêmes, trop dépendants de l’or noir, mais il propose aussi des pistes de réforme.  

Article

ETOU Marvelle

Le diagnostic du « docteur » Camdessus

L’aide publique au développement de l’Afrique est « une obligation pour la France et le monde ». L’ancien directeur du FMI sort de sa réserve et le dit avec la force du responsable qui eut à gérer tant de dossiers sensibles du continent. Michel Camdessus déclare qu’il y a urgence. Pour les Africains, comme pour la planète. Il s’est exprimé à ce sujet lors d’une conférence de presse organisée par le think tank « Voix africaines », le 23 novembre 2015, à Paris.  

Article

Gautier François

Mais pourquoi l’Inde s’intéresse autant à l’Afrique

Les relations entre l’Inde et l’Afrique ne datent pas d’aujourd’hui. C’est même une vieille histoire. Philippe Pariat, professeur agrégé d’histoire, note que « d’après les sources sumériennes, dès l’an 2000 avant J.C. : le bois d’oeuvre importé d’Inde était utilisé par des charpentiers de Megan (Oman) pour construire des navires à l’époque sumérienne ». Au 1er siècle, le Periplus Maris Erythraei (Periplus de la mer Érythréenne) se réfère aux relations commerciales entre le royaume d’Aksum (aujourd’hui en Éthiopie) et l’Inde ancienne. Poussés par les vents de la mousson, les marchands indiens échangeaient du coton, des perles de verre, ou des bijoux en bronze, contre de l’ivoire et de l’or. On remarque également une influence assez importante de l’architecture indienne en Afrique, témoin des nombreuses relations commerciales de  l’époque. On  sait également que l’Égypte ptolémaïque développe le commerce avec l’Inde grâce à des connections maritimes entre les ports de la mer Rouge et ceux du Kerala. Mais ces relations vont vite   se multiplier par cinq.

Numéros précédents

Dynamiques africaines

Dynamiques africaines

n°57 Premier trimestre 2016

Depuis quinze ans, notre Revue tente d’échapper au règne du spectaculaire et de l’éphémère. Elle s’efforce de dé...

L'Afrique au rendez-vous de la COP 21

L'Afrique au rendez-vous de la COP 21

n°56 Quatrième trimestre 2015

Géopolitique  Africaine n’est pas un magazine, mais une revue abordant des questions de fond dans un esprit quasi universitaire, scientifique,...

Géopolitique Africaine : des pistes pour l'avenir

LES CHANTIERS DE L'AVENIR

n°55 Troisième trimestre 2015

Faute de ressources suffisantes, par manque de masse critique de revenus, devant les urgences, surtout sociales, auxquelles il faut faire face, un grand nombre de pays...

GEOPOLITIQUE AFRICAINE : LE NOUVEL ÉLAN AFRICAIN

LE NOUVEL ÉLAN AFRICAIN

n°53 / 54 Premier trimestre 2015

L’Afrique noire était-elle mal partie, comme l’affirmait, il y a une cinquantaine d’années, l’économiste René Dumont ? Si...